Pour régler les problèmes à la grandeur de l’industrie, il faudra s’entendre sur la plupart des défis pressants.

INNOTECH a rapidement défini les importants goulots d’étranglement dans le groupe des courtiers : Aucun échange numérique d’avis de sinistres et de demandes de renseignements sur la facturation, et un besoin de progrès pour les normes API.

Des travaux supplémentaires et un écart numérique entre les systèmes des assureurs et ceux des courtiers ont représenté un défi commun de service à la clientèle pour les courtiers.

Les solutions INNOTECH se traduiront par des avantages généralisés pour l’industrie et les clients.

Demandes de règlement 

Lorsque les clients déposent une demande de règlement directement à leurs assureurs, les courtiers sont plongés dans le noir.

Ils doivent être avisés par les assureurs. Il s’agit d’une mauvaise expérience pour les courtiers et d’une source de frustration pour les assureurs. La situation engendre également une surcharge de travail pour les courtiers, qui doivent communiquer avec les assureurs pour obtenir des détails.

Saviez vous que... 66 % des courtiers effectuent au moins un appel téléphonique par jour qui porte sur un sinistre?

Le Comité INNOTECH et ses groupes de travail ont créé une solution fondée sur la technologie que les courtiers utilisent tous les jours.

À l’aide de CSIOnet et de la norme eDocs du CSIO, les courtiers reçoivent maintenant des avis automatisés de sinistres directement dans leur Système de gestion de courtage (BMS).

La simplification du processus pour les courtiers signifiait la définition des cas d’utilisation. Cette démarche garantira l’uniformité des étiquettes et des descriptions. Parmi les cas d’utilisation, mentionnons :

  • L’ouverture des demandes de règlement
  • La fermeture des demandes de règlement
  • La désignation de l’expert en sinistre
  • La mise à jour de l'état
Facturation

Les modifications apportées à la facturation du client lui sont directement adressées. Les courtiers n’en reçoivent pas toujours une copie. C’est particulièrement troublant dans le cas d’un avis de résiliation. 

Les courtiers ne peuvent pas aider activement leurs clients à comprendre le changement ou à sauvegarder une relation.

Saviez vous que... 68 % des courtiers consacrent en moyenne une heure par jour à répondre aux questions des clients au sujet de la facturation?

La solution INNOTECH intègre directement les mises à jour en matière de facturation au Système de courtage (BMS). Elle fait gagner du temps aux assureurs et aux courtiers, et elle permet à ces derniers de s’adresser activement à leurs clients.

Il est facile d’utiliser CSIOnet et les eDocs du CSIO. Aucune plateforme à apprendre. L’utilisation de la technologie que les courtiers ont déjà adoptée, une solution intelligente.

La simplification du processus pour les courtiers signifie la définition des cas d’utilisation. Cette démarche garantira l’uniformité des étiquettes et des descriptions. Parmi les cas d’utilisation, mentionnons :

  • Les calendriers de paiement
  • Les paiements retournés
  • Les paiements en retard
  • Les avis de résiliation
  • Les rétablissements
  • Les remboursements
  • Les avis de solde impayé
 Normes de données API 

Les courtiers doivent échanger des données sur les polices en temps réel entre leurs systèmes et ceux des assureurs.

Souvent, les courtiers n’ont pas un accès rapide à leur système de gestion du courtage (BMS) pour appuyer d’éventuels clients et offrir des services aux clients établis. 

Ils doivent plutôt :

  • Composer avec les différents processus utilisés par les assureurs.
  • Utiliser des systèmes tiers pour la tarification.
  • Exécuter le processus de vente sur le portail de l’assureur.
  • Consulter les renseignements sur les polices :
    • en se branchant au portail d’un assureur; 
    • en appelant l’assureur, en attendant en ligne, en demandant à l’assureur de chercher le renseignement voulu;
    • en rappelant le client.

Saviez vous que... API désigne l’« Interface de programmation des applications »? Il s’agit de la fenêtre sur le système d’un utilisateur. Il raccorde différents appareils et applications pour nous aider à effectuer une opération. Un intermédiaire logiciel permet à deux applications de communiquer.

La solution INNOTECH uniformisera un ensemble de spécifications API pour que les assureurs mettent en œuvre et structurent facilement leur modèle de données afin de fournir des renseignements en temps réel au courtier. Voici un échantillon de cas d’utilisation de données API :

  • Détails sur l’assuré
  • Renseignements sur la police 
  • Conducteurs
  • Renseignements sur le véhicule
  • Garanties
  • Détails sur le financement 
Sécurité de l’API

Le Comité INNOTECH définit les exigences de sécurité de l’information au cours de l’échange de données entre les assureurs, les courtiers et les fournisseurs à l’aide d’API uniformisées.

Le Groupe de travail de la sécurité des API insiste sur les vulnérabilités et les risques de sécurité propres aux API. L’équipe cherche aussi à définir les exigences d’un modèle de sécurité. Enfin, elle élabore des lignes directrices sur les exigences en matière de sécurité afin d’assouplir l’application des normes API.

Cet échange homogène de données entre les systèmes de l’assureur et du courtier préparera et permettra des fonctions protégées en temps réel, il réduira la friction et il optimisera l’interopérabilité des données.