Le conseil d’administration du CSIO donne le feu vert à des solutions proposées par le comité INNOTECH pour remédier aux problèmes de l’industrie

(Toronto – 17 septembre 2020) – Le CSIO est heureux d’annoncer que son conseil d’administration a donné le feu vert à trois solutions numériques proposées par le Comité consultatif INNOTECH et les groupes de travail. Lors de la réunion du 15 septembre dernier, trois analyses de rentabilisation pour des solutions proposées sur lesquelles les membres du comité et des groupes de travail ont fait des recherches concertées ont été soumises au conseil d’administration. Les solutions approuvées amélioreront les processus de facturation et de réclamation des clients et normaliseront les IPA. Il s’agit d’une étape importante pour le Comité INNOTECH à l’occasion de son premier anniversaire d’existence.

Le Comité INNOTECH a été conçu pour obtenir une vaste représentation des partenaires de l’industrie et pour discuter, analyser, rechercher et proposer des solutions numériques et technologiques qui permettraient de résoudre les problèmes communs de l’industrie. Au cours de la dernière année, le comité et les groupes de travail ont mené de vastes recherches pour s’assurer que chaque solution proposée est susceptible d’être couronnée de succès et d’être avantageuse pour l’industrie et les consommateurs. Ces recherches ont consisté notamment en des analyses de rentabilisation et en des cas d’utilisation visant à déterminer l’incidence positive de la solution sur les processus opérationnels.

Les prochaines étapes pour mettre en œuvre les solutions sont les suivantes :

  • Facturation et réclamations : Grâce à CSIOnet et à la norme eDoc, la solution passera maintenant à l’étape de la validation de principe par les assureurs et les fournisseurs participants.
  • Normalisation des IPA : Le groupe de travail passera à une validation de principe avec un cas d’utilisation approuvé.

« La numérisation et l’automatisation des processus essentiels dans le cadre des processus de réclamation, de facturation et de souscription auront une incidence importante et positive sur les courtiers et l’expérience client. L’élimination du travail manuel signifie une productivité et une efficience accrues pour les courtiers, puisqu’il leur faut moins de temps pour communiquer avec les assureurs partenaires, de sorte qu’ils disposent de plus de temps pour se concentrer sur le client », explique Catherine Smola, chef de la direction et présidente du CSIO. « Je félicite le Comité INNOTECH et les groupes de travail pour tout ce qu’ils ont accompli au cours de cette première année, surtout au cours des derniers mois, qui ont été difficiles, et je me réjouis à l’idée de passer à l’étape de la mise en œuvre. »

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la nouvelle page Web du Comité consultatif INNOTECH, qui présente les membres de notre comité et les participants aux groupes de travail et qui fournit des détails supplémentaires sur chacun des problèmes de l’industrie et sur la solution correspondante.

– 30 –

À propos du Centre d’étude de la pratique d’assurance (CSIO)

Le CSIO est l’association de normalisation nationale du Canada des assureurs de dommages, des fournisseurs de services et de plus de 38 000 courtiers. Il est déterminé à améliorer la convivialité des transactions avec les consommateurs et le réseau des courtiers en surveillant l’élaboration, la mise en œuvre et la tenue à jour de normes et de solutions technologiques, telles que eDocs, Ma preuve d’assurance eDelivery et eSignatures. Le CSIO est responsable de l’exploitation de CSIOnet, un service réseau de courrier détenu par l’industrie. Le CSIO a des bureaux à Toronto et à Montréal. Pour en savoir plus, visitez csio.com.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Sarina Visram, MBA, CIP | Directrice, Relations avec les membres et Communications
110, rue Yonge, bureau 500 | Toronto (Ontario) M5C 1T4
416-360-1773, poste 2300 | 1-800-463-2746, poste 2300
svisram@csio.com | www.csio.com